LES PEUGEOT 208 WRX SONT PRÊTES POUR LE PORTUGAL !

131
0
Après une manche d’ouverture très animée à Barcelone - conclue par un podium de Sébastien Loeb - le Team PEUGEOT Total poursuit son travail en coulisses, dans les ateliers de PEUGEOT Sport, et vise de nouvelles performances. Le week-end prochain, sur le circuit de Montalegre au Portugal, c’est un autre défi de taille qui attend les PEUGEOT 208 WRX.

Le Team PEUGEOT Total a réalisé une entrée remarquée en Championnat du Monde FIA de Rallycross (WRX) en Espagne, avec notamment la superbe 2ème place de Sébastien Loeb en finale. Avant d’être stoppé par un problème électrique dans une demi-finale qu’il menait largement, Timmy Hansen a réalisé des courses remarquables et prouvé une nouvelle fois qu’il fait partie des meilleurs pilotes de la discipline. Le jeune talent Kevin Hansen, au volant de la 3ème PEUGEOT 208 WRX (non-éligible pour marquer des points pour le team), a également démontré tout son potentiel.

L’équipe française se tourne maintenant vers un challenge très différent, au nord du Portugal, avec les objectifs établis de concrétiser les performances et la vitesse évidente de la voiture, et de se montrer plus régulier.
Le circuit de Montalegre, destiné spécifiquement au rallycross, est situé à proximité de la ville du même nom et de la frontière espagnole, dans les collines de la région de Villa Real. La piste mesure 945 mètres et démarre par une longue ligne droite, jusqu’à la première épingle, ou se poursuit sur le tour joker si l’on continue tout droit. Le tracé, composé à 60,4% d’asphalte et 39,6% de terre, présente une séquence de virages sinueux. Le record du tour, en 37.802 secondes, a été signé en 2017.


À l’issue de l’épreuve de Barcelone, les PEUGEOT 208 WRX ont été rapatriées dans les ateliers à Versailles, en France. Elles ont été entièrement réparées et préparées pour la course à venir, dans un délai très serré qui n’a pas permis d’intégrer de nouveaux développements. Au classement général, Sébastien Loeb et Timmy Hansen occupent respectivement la 6ème et 7ème place. Le Team PEUGEOT Total est à la 3ème place du classement par équipe.

Bruno Famin, Directeur de PEUGEOT Sport

 » Le début de saison est positif mais je ne suis pas sûr que le circuit du Portugal convienne à notre voiture autant que celui de l’Espagne, notamment s’il pleut. Dans ce cas, les conditions deviennent vite très difficiles. Les voitures seront dans la même définition à Montalegre qu’à Barcelone. Nous nous sommes cependant concentrés sur l’analyse des problèmes rencontrés afin d’y apporter des solutions. Nous avons par exemple renforcé le train arrière suite aux déconvenues de Sébastien et avons travaillé sur le problème électrique de la voiture de Timmy. Nous nous rendons au Portugal avec la même philosophie qu’en début de saison, c’est-à-dire avec humilité et une concentration maximum. L’objectif est d’être plus réguliers qu’en Espagne, et de remporter le plus de points aux championnats pilotes et team. « 
Kenneth Hansen, Team Manager PEUGEOT Total

 » Montalegre est un circuit beaucoup plus traditionnel, comme le sont tous les circuits classiques de rallycross. On pourra sans doute exploiter notre châssis de façon à en tirer le maximum, comme on l’a fait en Espagne. Et nous verrons au Portugal si nous avons su résoudre les problèmes rencontrés dans la première manche. Cela fait 35 ans que je fais du rallycross et je sais qu’il y a toujours des choses à apprendre, à chaque course ! « 
Sébastien Loeb, PEUGEOT 208 WRX #9

  » Le bon résultat de Barcelone est à relativiser, car une grosse partie des points est attribuée dans les manches qualificatives, que nous n’avons pas très bien réussies. J’espère que nous pourrons faire mieux au Portugal. Il risque de pleuvoir, comme à Barcelone, donc désormais nous sommes au moins préparés pour cette éventualité ! C’est un circuit avec plus de terre, c’est plus glissant et j’ai hâte de voir la performance de la voiture dans ces conditions très différentes. L’an passé, on a vu que la voiture était assez compétitive quand il y avait beaucoup d’adhérence, et moins compétitive le cas contraire. Bien sûr, piloter sur une surface avec du gravier n’est pas nouveau pour moi, mais il est difficile de comparer le rallye et le rallycross car l’expérience est totalement différente. Au Portugal, on donnera le maximum, tout simplement. « 
Timmy Hansen, PEUGEOT 208 WRX #21

 » J’adore Montalegre aujourd’hui, mais c’est un circuit sur lequel j’ai eu des expériences difficiles au début de ma carrière. C’est ce que l’on peut appeler un circuit  » terre « . Il a été conçu spécifiquement pour le rallycross, sans compromis. L’avantage, c’est que la surface en terre au Portugal est assez résistante et ne se dégrade pas trop, même après le passage de nombreuses voitures. Tout est dans le pilotage, il faut laisser glisser la voiture, les sensations sont géniales ! Je me souviens que Sébastien avait bien réussi et enchaîné de très belles performances l’an passé au Portugal, il n’était pas passé loin de la victoire. Je suis convaincu que nous avons toutes nos chances cette fois encore et que pouvons faire aussi bien qu’en Espagne, qui a été un week-end parfait, au moins sur le plan des facteurs que l’on pouvait contrôler ! Je sais que nous avons les armes pour gagner cette année et je suis extrêmement motivé. « 
Kevin Hansen, PEUGEOT 208 WRX #71

 » Je suis impatient d’être au Portugal car c’est la première piste sur laquelle j’ai piloté la PEUGEOT 208 WRX l’an passé. J’en ai de très bons souvenirs et je connais bien le circuit. Le tour joker est à la fin de la première ligne droite et par conséquent, il faut parfois prendre des décisions tactiques au tout dernier moment. Si le pilote devant nous ne freine pas, est-ce que cela signifie qu’il prend le tour joker, ou est-ce qu’il ne va freiner qu’à la dernière minute ? Je crois que nous avons une très bonne voiture cette année, il faut simplement assembler tous les éléments et nous travaillons dur pour cela. « 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le circuit de Montalegre a accueilli la toute première manche du Championnat du Monde FIA de Rallycross en mai 2014. Eliminé en demi-finale cette année là, le pilote PEUGEOT Timmy Hansen n’a pas laissé passer sa chance l’année suivante et montait sur la 3ème marche du podium. En 2017, Sébastien Loeb a terminé 2ème, à quelques dixièmes de secondes seulement de la victoire, mettant la pression sur le leader jusqu’au dernier virage.

Laisser un commentaire