Comment et pourquoi le rétroviseur extérieur va disparaître un jour de nos voitures?

6296
7
Peu gracieux, source de perturbations aérodynamiques générant une consommation accrue de carburant et des bruits, le rétroviseur extérieur va évoluer dans les années à venir. Ce sera une caméra qui permettra de créer une image de ce qui se passe derrière la voiture. Décryptage

Le rétroviseur extérieur qui dépasse de la carrosserie et que certains d’entre nous considèrent comme disgracieux va disparaître du flanc des futures voitures au cours de la prochaine décennie. Comment cela est-il possible, sachant que nous aurons toujours besoin de savoir ce qui se passe derrière notre voiture ? Bien sûr, la fonction va rester. Mais l’objet rétroviseur va cesser d’exister car la technologie et la législation ont bel et bien évolué. En effet, à partir de la fin 2018, la réglementation européenne autorisera les constructeurs à remplacer le principe du miroir par une caméra.

Ce simple changement va entraîner d’importantes conséquences. Tout d’abord, en matière de design. La suppression des grandes oreilles latérales que constituent les rétroviseurs actuels va offrir une plus grande liberté aux stylistes dans le domaine des portes. Par ailleurs, la suppression des rétroviseurs va entraîner une forte amélioration de l’aérodynamique, de 0,01 à 0,03 point de Cx, soit une amélioration de près de 10 %. Cela se traduit par de meilleures performances et une consommation de carburant abaissée de 3 à 5 % sur route. Ce qui n’est pas négligeable pour le budget d’un grand rouleur. En plus du gain énergétique apporté par l’amélioration de l’aérodynamique, la perte du rétroviseur extérieur réduira les bruits parasites dans l’habitacle.

Les caméras aux commandes

Et pour remplacer ces retroviseurs, quoi de plus évident que des caméras pour offrir plus de liberté en termes de positionnement sur le côté du véhicule. Ces dernières seront positionnées sur la porte ou plus en arrière, voire intégrées aux feux arrière. Chaque caméra latérale produira une image qui sera affichée dans le combiné d’instrumentation, sur la partie haute des panneaux de porte ou sur des écrans spécifiques de part et d’autre de la planche de bord. Cette disposition, qui reprend l’esprit de la présence des rétroviseurs de part et d’autre de la voiture, est la moins dérangeante pour le conducteur, qui aura toujours tendance à chercher les images de l’arrière de sa voiture à gauche et à droite.

Un autre avantage notable réside dans le traitement de l’image offert par ce type de système. En effet, l’image peut être corrigée pour compenser des conditions d’éclairage, soleil couchant dans l’axe de la voiture ou passage dans un tunnel. De plus, l’image affichée peut être enrichie avec des messages d’alerte tels des pictogrammes de couleur ou une mise en valeur d’une partie de l’image.

Moins coûteux et offrant une vision arrière de meilleure qualité, nul doute que les caméras et leurs écrans de visualisation relégueront les rétroviseurs extérieurs et leurs miroirs au musée au cours des prochaines années.

 

7 commentaires

  1. pelomelo 25 mars, 2018 at 06:54 Reply

    Dans 48 heures, on regardera cela dans le rétroviseur et on constatera que cétait une autre tempête dans un verre deau, qui sera alors remplacée par un autre buzz. Mais garantit quand même une place à Louis-Jean à TLMEP. my customer essay

  2. CADOU 28 mars, 2018 at 16:16 Reply

    Si tel est le cas, il faudra penser aux clients qui tractent caravane ou remorque.
    Quelques fois, voire souvent, dépassant le gabarit du véhicule tracteur.
    Car s’il faut rajouter des rétroviseurs où sera l’avantage évoqué..
    merci

  3. Boselli Jean Gabriel 28 mars, 2018 at 17:29 Reply

    bonsoir,

    Donc si je comprends bien l’utilisateur aura a détourner son regard de la route, pour le distraire un peu plus

    je voudrai faire deux suggestions

    1- Améliorer sérieusement vos pare-soleils qui sont en général trop petits et Totalement inefficaces en cas de soleil rasant moment où, le conducteur comme son passager avant en ont le plus besoin.
    je suis prêt à développer ce point de vue d’utilisateur chevronné. (57 ans de conduite et plus de 4 millions de kms )

    2- Pourquoi les informations de conduites essentielles ne s’ inscriraient pas dans le pare brise.? cela se pratique dans l’aviation de chasse et je sais qu’une société xyz commercialise un produit arrivant a ce résultat

    bien à vous et bonne soirée

    JGB.

  4. Pillon 28 mars, 2018 at 18:59 Reply

    Je pense que votre idée est encourageante,cela rendra service au conducteur qui ne regarde pas leur rétro ou de temps en temps comme les clignotants comme 9 fois sur 10 ne le mette pas.Je suis un ancien routier c’est rétros son la deuxième vue du conducteur.Les cameras devrons avoir le mème services que les rétros .Ce qui serait bien c’est que le conducteur les aient en face de lui pour garder toutes son attention.Cela n’engage que ma réflexion.
    Très cordialement
    Daniel PILLON

  5. Phil 30 mars, 2018 at 21:23 Reply

    Evolution technologique inévitable, surtout si c’est moins coûteux à fabriquer. Pas sûr que le prix de vente suive…Je reste sceptique sur la qualité de l’image qui ne peut être meilleure que la vue directe procurée par un miroir. A moins que le traitement ne soit vraiment de qualité. Quand je vois la qualité d’image restituée par certaines caméras de recul avec traitement d’image, j’ai de gros doutes. L’avantage que je vois à ces caméras sera de supprimer très certainement l’angle mort qui impose un contrôle direct du regard pour certaines manœuvres (changement de voie…) et que beaucoup oublient, comme les clignotants. Source majeure d’accrochages et d’accidents, certainement plus que de rouler à 90 sur une nationale… Bonne route à tous en Peugeot.

  6. Jean Paul Dalco 31 mars, 2018 at 08:49 Reply

    Bonne idée. pourquoi pas remplacer le rétroviseur intérieur par un écran central qui visualise l’arrière et les côtés du véhicule.. Plus de coins morts, plus « d’oreilles extérieures », sécurité et confort accrus.
    Jean Paul Dalco

  7. Un vieux 31 mars, 2018 at 11:41 Reply

    Pourquoi voulez-vous toujours remplacer des dispositifs simples par des machines. Un rétro c’est un bout de plastique et du verre, ça ne craint ni le froid, ni le chaud, ni les chimères vidéos, ça peut s’essuyer quand il pleut, quand c’est embué, et chose essentielle, ça ne tombe pas en panne une fois la garantie expirée.
    Les gadgets censés économiser du carburant, c’est cool, tant qu’on ne rajoute pas une batterie d’équipements électriques pour le  » confort  » sièges chauffant, pare brise dégivrant, climatisation, ordinateur de bord de concours, connexion Wi-Fi et autres grains de perlimpinpin qui consomme de l’électricité fabriqué par un moteur thermique qui gaspille une partie de son énergie en chaleur.
    Le coup des bruits parasites à l’intérieur de l’habitacle, c’est très drôle… Merci et l’esthétique… Il y a vraiment des gens qui trouvent ça moche ?

Laisser un commentaire