Ce qui va changer pour les automobilistes en 2018

15526
23
Carburant plus cher, péage toujours plus élevé, forfait de post-stationnement (FPS) jusqu'à à 60 euros au lieu du PV à 17 euros… Rares sont les bonnes nouvelles pour les automobilistes. Voici le programme pour cette nouvelle année.

Les bonnes nouvelles paraissent toujours moins nombreuses que les mauvaises… Voici les huit principales nouveautés à retenir pour les automobilistes en 2018.

1 – Des autoroutes toujours plus onéreuses

Comme chaque année au 1er février, les tarifs aux barrières d’autoroute augmentent. Et comme la plupart du temps, ils progressent globalement plus vite que l’inflation (1,026%). Les hausses varient ainsi de 1,33% (Cofiroute) à 2,04% (Area), sur les principaux réseaux dits historiques. Mais elles sont bien plus franches encore sur les itinéraires plus récents, comme sur Alienor, l’autoroute A65, de Pau en direction de Bordeaux, où les prix font un boom de 3,49%. Pour ce qui est des concessions publiques, ATMB (Autoroutes et Tunnel du Mont Blanc) et SFTRF (Société Française du Tunnel Routier du Fréjus), le taux de révision s’établit respectivement à 1,03 % et 0,86%, les prix des Tunnels du Mont Blanc et de Fréjus ayant pour leur part déjà été réévalués au 1er janvier (2,04%).

2 – Des taxes en hausse sur les carburants

Depuis le 1er janvier 2018, les prix à la pompe ont fortement augmenté, en raison de la revalorisation de la taxe carbone, pour l’essence comme pour le gazole, et du rattrapage progressif de la fiscalité du gazole sur celle du sans-plomb. Ceux qui roulent en Diesel sont ainsi les plus impactés avec des prix désormais supérieurs à 1,40 €/litre en moyenne dans les stations-service. Côté essence, l’augmentation est moins forte, mais reste sensible.

3 – Des prix et des sanctions pour se garer plus élevés

Terminé le PV à 17 euros partout pour tout le monde et place au forfait de post-stationnement (FPS) ! Depuis le 1er janvier, ce sont les maires qui fixent le montant du FPS, sans pouvoir dépasser la somme due pour la durée maximale autorisée à la même place. Les villes ont donc dû revoir leur grille tarifaire et cette durée légale de stationnement pour l’adapter. Par exemple à Paris, cette dernière est passée de 2 à 6 heures, et le coût total de ces 6 heures – ou le prix du FPS – atteint, selon les endroits, 50 euros. A Lyon, il y en a carrément pour 60 euros les 10 heures, tandis qu’à Castres, ou encore Montpellier et Moulins, la douloureuse peut se limiter à 10 euros. Le plus souvent, les villes ont opté pour des FPS variant de 25 à 35 euros. Et pour y aboutir, force est de constater que les prix pour se garer ont globalement progressé ces dernières années.

4 – Toujours plus de radars et des voitures confiées aux privés pour être davantage utilisées

Les véhicules banalisés dotés de radars capables de contrôler la vitesse en roulant vont progressivement être confiés à des entreprises privées. A bord, un seul chauffeur, salarié du privé, va remplacer les deux gendarmes ou les deux policiers systématiquement présents jusque-là. Objectif recherché par le gouvernement : passer d’à peine deux heures officielles à six voire huit heures d’utilisation en moyenne de ces voitures-radar. Cette privatisation sera d’abord effective en Normandie, puis se généralisera petit à petit aux autres régions d’ici la mi-2019.

D’une manière plus générale, le parc de radars doit continuer à s’étoffer cette année, et devrait compter 4 700 appareils en fin d’année, contre à peine 4 400 début 2017.

5 – Vitesse limite abaissée de 90 à 80 km/h sur tout le réseau secondaire cet été

A compter du 1er juillet, les 400 000 kilomètres de routes nationales et départementales bidirectionnelles – et sans séparateur central – doivent toutes passer au 80 km/h, comme l’a annoncé le Premier ministre, Edouard Philippe, début janvier. Cet abaissement de 10 km/h est censé préserver 350 à 400 vies par an. Dix-sept autres mesures visant à améliorer la sécurité routière ont également été annoncées par les pouvoirs publics, dont la suspension immédiate du permis en cas de conduite avec le téléphone portable tenu en mains.

6 – Bonus maintenu pour les voitures électriques, et malus durci

C’est terminé pour les hybrides rechargeables, qui rejettent moins de 60 g/km de CO2, et dont le bonus avait déjà été diminué à 1 000 euros en 2017. Mais l’achat de voitures électriques reste soutenu, à hauteur de 6 000 euros.

Pour ce qui est des malus, la grille au gramme près apparue l’an dernier est maintenue, et même raffermie, puisque la taxe commence désormais dès 120 g/km de CO2 au lieu de 127. Quant au malus maximal, il passe de 10 000 à 10 500 euros, et la pénalité s’impose en outre sur des véhicules moins émetteurs : dès 185 g/km au lieu de 191 en 2017. De nouvelles voitures se retrouvent donc « malussées » et les taxes progressent pour celles qui étaient déjà concernées. Plus de précisions sur le site du ministère de l’Economie

Les véhicules d’occasion ne sont pas épargnés. Des malus sont prévus en fonction de – c’est nouveau – la puissance fiscale des véhicules. La pénalité est alors de 100 euros pour les autos de 10 et 11 CV, 300 euros pour les 12 à 14 CV et 1 000 euros pour les 15 CV et plus ; ces malus étant toutefois réduits d’un dixième par année écoulée.

7 – Une toute nouvelle taxe pour les bolides

Les certificats d’immatriculation de véhicules neufs ou d’occasion, dont la puissance fiscale est égale ou supérieure à 36 CV donnent désormais lieu au paiement d’une nouvelle taxe. Son montant minimal est de 500 euros, puis il progresse d’autant à chaque cheval fiscal supplémentaire, jusqu’à 8 000 euros pour 51 CV. Seules les voitures de collection sont épargnées.

8 – Une nouvelle prime à la casse !

Ceux qui sont prêts à mettre leur voiture essence d’avant 1997 ou leur Diesel d’avant 2001 à la casse bénéficient d’une prime de 1 000 euros s’ils achètent en remplacement un véhicule qui rejette moins de 130 g/km de CO2, neuf ou d’occasion, et dont la vignette Crit’Air correspondante est de 0, 1 ou 2. Les ménages non imposables profitent d’une prime doublée à 2 000 euros.

Sinon, l’État continue également de soutenir ceux qui mettent au rebut un vieux modèle pour le remplacer par un véhicule « propre ». Cette prime de conversion est toutefois réduite : de 4 000 à 2 500 euros pour les électriques, de 2 500 à 1 000 euros pour les hybrides rechargeables (21 à 60 g/km de CO2).

Vous avez une voiture de 12 ans ou plus ? Profitez de l’ Eco-Reprise PEUGEOT : une remise exceptionnelle sur l’achat de votre nouvelle PEUGEOT valable pour la reprise de votre ancien véhicule.

23 commentaires

  1. Decouty 22 février, 2018 at 11:08 Reply

    Bonjour
    Génial vous passez à des boites auto
    8 vitesses ???? mon 2008 boite auto 6 vitesses et vue que l’on va passer de 90 km/h a 80km/h et après un essai rouler à 80km/h la boîte ne connaît même pas la 6 iem celle ci ne passe que à 90km/h je vois pas l’intérêt d’avoir 8 vitesses sur un véhicule si ce n’ai que de faire de la voie rapide et de l’autoroute
    Ce qui n’est pas mon cas (loie stupide voir aberrante)
    Cordialement

  2. barelli patrick 23 février, 2018 at 20:58 Reply

    Je ne regrette pas mon achat de 2017: une 2008 automatique Purtec 110cv essence
    Un plaisir pour la conduite un régal sur route et autoroute je la recommande

  3. POULET 24 février, 2018 at 06:24 Reply

    On en a marre de toujours payerr plus de taxe. P0ur la vitesse je trouve que ça ne servira a rien .les Autoroutes beaucoup trop chères . et que ça ne sert à rien (nul). En Allemagne il ny a pas plus d accidents de la route dus à la vitesse c’est juste pour récolter de plus en plus d’argent.

  4. savin 24 février, 2018 at 10:17 Reply

    bj moi je propose mieux que le gouvernement en ce qui concerne l accidentologie on baisse la vitesse a 70 puis 60 puis 50…………….par contre comment on fait les espagnols pour faire des 4 voies gratuites vs pouvez aller du nord au sud et d est en ouest presque gratuitement ? Nous on paye!!

  5. Poinsot 24 février, 2018 at 14:04 Reply

    Les batteries électrique des futurs avions cargos porteurs de containers poids lourds
    Et véhicules de toutes sortes
    Questions
    Comment va t on les recycler ?
    Où va t on chercher la matière pour les fabriquer ? Sans détruire la planète
    Décisionnaires surdoués je me permets d en douté

  6. BIRON 24 février, 2018 at 16:13 Reply

    Que veut ce gouvernement, des personnes incapables de réfléchir, laisser aucune place à la réflexion en pénalisant le plaisir de conduire en ajoutant des taxes, des contraintes de plus en plus insupportable avec la limitation de vitesse incohérente, des radars pour piéger les honnêtes gens et remplir les caisses de l’état.
    La sécurité routière est le prétexte à toutes ces répressions. S’attaquer au décès par la cigarette, l’alcool, la drogue, etc, rapporterait beaucoup d’argent à la sécurité sociale, mais à long terme. Les radars c’est un bénéfice immédiat.
    Continuons de faire des voitures avec lesquelles nous aurons plaisir de conduire.

  7. FÉLY 25 février, 2018 at 14:26 Reply

    On peut dire ou faire toutes remarques, nous ne serons jamais entendu-ni des pouvoir publics, ni des constructeurs qui augmentent leur bénéfice de façon honteuse ?

  8. Dubois 25 février, 2018 at 18:10 Reply

    Une automobile a 90 km/h parcours 25 m par seconde à 80 km/h 22 m ,500 par seconde la diminution de vitesse va t’elle épargner des vies

  9. TILLAUT 26 février, 2018 at 13:04 Reply

    Ancien officier de sapeurs pompiers je confirme que la route tue parfois, mais beaucoup plus généralement par des automobilistes qui roulent à des vitesses très excessives plutôt qu’à 90 km/h. Je reste également persuadé que la somnolence et l’innatention générés par la limitation à 80 km:h seront un facteur très aggravant du nombre d’accidents de la route. C’est vrai qu’avec des motards et un chauffeur il y a moins de risque d’accident et encore moins de perdre son permis et peut-être son travail. …quoi que.
    Le gouvernement qui assume cette limitation de vitesse assumera t-il la responsabilité des accidents dus à ces causes ? Pas sur.

  10. Loup 26 février, 2018 at 16:40 Reply

    Daniel
    le 26 février:17h30
    Bonjour.
    Il faut bloquer les routes tout le monde à 65 kM heure il provoquer des bouchons monumental surtout autour des villes des aéroport des gares et sur les petites routes ou les bleus seront cachés avec leurs radars.

  11. tochonmichel 26 février, 2018 at 16:59 Reply

    totoche,
    tout electrique,oui,a t on pensé au recyclage des batteries,et la fourniture de l’électricité
    nécessaire a leur recharge puisque l’on veux arrèté le nucleaire

  12. daillac 26 février, 2018 at 18:12 Reply

    absolument ,nul !!! je suis en montagne,les camions espagnols roule déjà a 90,voir 100 ,ils vont nous pousser a 80!! idioties,et securité routiere menacé !!!que de soucis cet été !!!!

  13. Tireau Jena Claude 27 février, 2018 at 06:59 Reply

    En roulant moins vite il nous faudra plus de temps pour effectuer un parcours défini, par conséquent
    nous seront plus nombreux sur la route d’où un risque accru d’accident. De plus il faudra rétrograder
    plus souvent, à 80 kmh en montée , même légère, nous y seront contraint sous peine de faire souffrir
    le moteur. Sur le plan de la consommation et donc de la pollution ou est l’intérêt.Nos penseurs ne raisonnent toujours que grande ville, surtout Paris, comme si nous y vivions tous.

  14. Floch 1 mars, 2018 at 17:16 Reply

    La maire hidalgo viens de ce faire tiquer par les tribunaux pour la fermeture des voies sur berges à Paris les gens mettent plus de temps pour travers Paris (bouchons arret/demarrer/arrêt etc….????? )
    IL nous prennent pour des cons on à plus de donné sur la qualité de l’air (Parisférique)
    Moins de diesel mais plus de pollution avec l’essence???? C’est n’importe quoi et les AVIONS Bonne question c’est TABOU

  15. fernand 1 mars, 2018 at 17:43 Reply

    va falloir repasser avec des boites à 3 vitesses..!!!. comme sur ma traction 11 bl… qui monte déjà à 115 km
    peugeot boîte 8?.. c est n’ importe quoi…à part d aller rouler sur les autoroutes allemandes!!!???…
    fernand

  16. Jean-Luc 3 mars, 2018 at 08:06 Reply

    Que tous ces hommes politiques qui ne pensent plus à leur profit qu’à notre bien être, lors de leurs déplacements avec chauffeurs et motards roulent eux aussi à 80, les motards ne servant qu’à leur réservé la priorité de passage aux carrefours. A ce moment là, je pourrai réviser ma position vis à vis de cette limitation à 80 que je trouve complètement absurde et beaucoup plus accidentogène par l’inattention que cela va provoquer, Au lieu de cette ineptie, il serait plus intelligent d’abaisser le taux d’alcool à zéro pour la conduite.
    Suite à cette loi, j’ai des pignons de boîte à vendre (5e et 6e), ces derniers ne mettant plus d’aucune utilité, par contre je suis à la recherche de filtres pour lutter contre la pollution supplémentaire que je vais produire en roulant à des régimes pour laquelle ma voiture n’a pas été conçue.

  17. dondina 3 mars, 2018 at 10:12 Reply

    esperant qu il ne pleuve plus en ouvrant le coffre 508; d autre part , avec une boite 6 ,essaie de rouler a moins 80 km sur route en 6eme !!!pauvre moteur ! sans compter la consommation !!a lors reste la boite 8 c est la cata a 80km ;merci a tous

  18. Stouder René 5 mars, 2018 at 16:46 Reply

    Récemment j’ai fait Montpellier-Marseille hors autoroute à une moyenne légèrement < 80km/h. Cela a été plus long que si j" avais tout au long flirté avec la vitesse maximale autorisée, le plus souvent 90km/h. Arrivé à Marseille environ 30 minutes plus tard qu'à 90km/h, suis-je mécontent, insatisfait? Pas du tout, je suis arrivé à bon port, c'était l'essentiel. De plus, j'ai éprouvé un agréable sentiment de sécurité de bout en bout. Mais que de voitures m'ont doublé, allant souvent à près de 100 à l'heure là où 90 km/h était la vitesse limite. Voilà pour le respect de la signalisation!!!
    Alors je dis : D'ACCORD POUR 80 A L'HEURE HORS AUTOROUTE ET 4-VOIES SECURISES.

  19. Bouriez 19 avril, 2018 at 13:19 Reply

    Je roule en poids lourds avec le système adbleue depuis trois ans au démarrage aucune fumée noire dans les côtes avec 23 tonnes de chargements aucune fumée noire.
    Je dis simplement que le gouvernement qu’ il soit de gauche ou de droite on trouvé une solution pour faire entrer de l’argent dans les caisse augmenter le gasoil au prix de l’essence car pourquoi il ne met pas le prix de l’essence au prix du gasoil ?
    Pour la vitesse à 80 il faudrait un organismes privés indépendant pour dénoncer le nombre d’accidents causé par cette reglementation stupide car combien d’automobiliste vas rester derrière un poids lourd à la même vitesse ?
    Pour finir nous sommes dans un pays qui devient une dictature psychologique qui nous prive chaque jours d’une liberté de vivre.Dieu s’ai que j’aime ma France

Laisser un commentaire