Peugeot conjugue son passé au futur à Rétromobile 2018

7248
6
Durant cinq jours au salon Rétromobile, l'Aventure Peugeot expose sur son stand à Paris une sélection de modèles emblématiques, dont certains mettant à l'honneur le chiffre "5". L'occasion de rencontrer de nombreux passionnés de la marque au Lion venus exposer leurs montures.

Pour cette édition 2018 de Rétromobile, qui ouvre ses portes du 7 au 11 février à Paris, et comme tous les ans, le stand de l’Aventure Peugeot met en avant plusieurs clubs fédérés par l’association éponyme : on y retrouve notamment l’Amicale 504, les Amoureux des Peugeot 203 et 403, le Club 404, ou encore le 205 GTi Club de France qui expose l’un de ces modèles contenant le chiffre « 5 » dans son nom…

La Peugeot 205 GTi du concours #MonSacréNuméro à l’honneur

Modèle mythique très prisé des amateurs de youngtimers, cette Peugeot 205 GTi n’est pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de l’une des lauréates du jeu concours « Mon Sacré Numéro » organisé par la marque lors de l’été 2016, et qui a bénéficié d’une rénovation par les Ateliers du Musée de l’Aventure Peugeot.


Romuald, son propriétaire, fait partie des trois heureux gagnants sélectionnés parmi pas moins de 800 participants : « Je suis très fier de pouvoir exposer ma 205 GTi cette année à Rétromobile, moi qui suis un grand fan de la marque. C’est une GTi 105 chevaux de 1984, l’une des toutes premières, et elle est aujourd’hui comme neuve grâce à l’Aventure Peugeot ». Le vendéen est par ailleurs un véritable passionné du modèle : « Je possède également une 205 GTi Griffe de 1991, ainsi qu’une 205 Sacré Numéro Turbo D de 1996 ».


Plusieurs modèles sont également exposés afin de fêter leur anniversaire cette année : on y retrouve notamment la Peugeot 203, qui a été présentée au Salon de Paris en 1948 et qui fête désormais ses 70 ans, ou encore la Peugeot 504 qui aborde sa cinquantième année, avec un exemplaire un peu spécial qui sera engagé cette année au Tour Auto, et dont la livrée a été réalisée par les équipes du Style Peugeot.

Le plus ancien modèle du Musée de l’Aventure Peugeot !

Nous découvrons également dans les allées du stand de l’Aventure Peugeot un autre modèle portant le chiffre « 5 » dans son nom : la Peugeot Type 5, qui permet de « rappeler au public que parmi les pionniers de l’automobile encore existants à ce jour, Peugeot est le premier à avoir commercialisé une voiture, en octobre 1891 », nous précise Henri Auger, fidèle bénévole de l’Aventure Peugeot depuis plus de 20 ans : « cette Type 5 est d’ailleurs le plus ancien modèle issu de la collection du Musée de l’Aventure Peugeot à Sochaux ».


Et comme pour faire honneur au slogan de cette 43ème édition de Rétromobile : « Le passé a toujours un futur », le stand de l’Aventure Peugeot accueille cette année un nouveau concept-car : le Peugeot Exalt. Présenté au printemps 2014, il préfigure les lignes d’une future berline de la marque au lion, avec un style athlétique ainsi qu’une Coupe Franche audacieuse et élégante, mariant le bleu au noir.

Pour découvrir les modèles présentés par l’Aventure Peugeot, rendez-vous sur le stand F062, au sein du Pavillon 1 du Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris !

Tran HA

6 commentaires

  1. Jacqueline MICHEL de LAPRADE 24 février, 2018 at 14:17 Reply

    Oui, PEUGEOT , ce fut le prestige et la grandeur de la France dans le domaine de l’Industrie automobile . Mais je dis « ce fut » car, aujourd’hui, toujours fidèle à cette marque qui évoque pour moi tant de souvenirs , tellement heureux ou tellement malheureux aussi , vient de me décevoir au plus haut point, allant jusqu’à me meurtrir ……… Je viens , en effet , d’acquérir une nouvelle Peugeot à un moment où je devais me séparer de celle qui avait appartenu à quelqu’un de très cher qui m’a quitté, très jeune, dans des conditions très particulières et douloureuses et l’achat de cette nouvelle voiture a été pour moi, non plus un pansement à cette plaie béante dont je souffre mais une source de chagrin, d’humiliation et de souffrance intenses … Pourquoi, me demanderez-vous ? Et bien parce que si Peugeot est bien Peugeot, l’esprit de l’équipe m’a semblé tout autre …… Je n’ai trouvé, dans cette opération aucune ouverture sur l’autre, aucune écoute mais seulement la volonté de « faire du chiffre » et d’être bien noté par sa hiérarchie …. Moi et ma douleur n’avaient vraiment pas là leur place …… L’action commerciale était sèche, brutale, hypocrite …. la notion d’individualisme était là, elle, tellement présente ….. Je n’ai qu’un souhait c’est que l’action de notre Gouvernement en matière de formation remette l’homme, l’humain, au centre de la relation commerciale et que nos entreprises françaises restent des modèles en tout ……

  2. Bernard MAURICE 24 février, 2018 at 16:40 Reply

    Quand ferez vous revivre ces véhicules extraordinaires avec des moteurs électriques pour équiper les villes avec des voitures partagées style v lib
    J’en rêve. Je parle de la type S 1893

  3. mathieu 26 février, 2018 at 12:36 Reply

    dommage, pour tous les « peugeotistes », que la nomenclature des modèles, nombre à 3 chiffres depuis un siècle, semble se plafonner aujourd’hui à la série « 8 », alors que jusqu’ici un modèle auto était bien identifié, pour l’Histoire, à son numéro (« la » 403, la 205…). Désormais, il semble bien qu’il n’y aura plus que des 508 en haut haut segment, des générations à l’infini de 308, etc; ça casse un peu l’image, la « geste » d’une marque…

  4. VANHAECKE Laurent 26 février, 2018 at 23:26 Reply

    Ma Peugeot 106 Rallye phase 1 de novembre 1993 était disponible pour votre stand l’Aventure Peugeot au salon Rétromobile,
    A bon entendeur!

  5. hominal 13 mars, 2018 at 17:24 Reply

    FOU de peugeot 104 style Z 605 3 fois 406 coupe 2 litres 307 et maintenant 3008

    il semble que cela n’intéresse pas les vendeurs pourvu que l’on vende!!

    il n’empêche que l’on est toujours bien accueilli

Laisser un commentaire