Comment soulager son dos au volant ?

10449
11
Les conducteurs qui passent de longues heures en voiture, comme les personnes devant leurs ordinateurs, souffrent souvent de troubles musculo-squelettiques. Des ostéopathes livrent leurs conseils pour éviter ces maux.

Bien entrer et sortir du véhicule

C’est basique, mais des mauvaises habitudes prises lors de l’installation au volant peuvent créer des torsions inutiles qui se traduisent par des douleurs chroniques. Nicolas Rodet, président du réseau Oostéo qui intervient en entreprises notamment auprès des taxis G7, recommande de se positionner dos à la voiture, genoux vers l’extérieur avant de s’asseoir. Pour descendre, le kinésithérapeute et ostéopathe George Dray conseille de reculer son siège, poser ses pieds au sol et ensuite se lever.

Savoir s’asseoir

Une fois assis, le dos doit être droit, les épaules contre le dossier, les bras légèrement fléchis, les jambes à 90° minimum par rapport au tronc. La ceinture doit passer par la clavicule, le sternum et la hanche. La bande latérale ne doit pas s’appuyer sur le nombril au risque de créer des troubles digestifs.

Faire des pauses toutes les heures

Pour les professionnels qui passent leurs journées dans leur véhicule, il est important de s’arrêter régulièrement pour s’étirer, faire des rotations de la tête et des épaules. « Une minute toutes les heures » recommande Nicolas Rodet. « La position assise avachit le dos, il faut tout faire pour conserver l’aspect physiologique de la colonne vertébrale qui a trois courbures  : cervicale, dorsale et lombaire » précise George Dray.

Eviter le coude à la fenêtre

En été, il est tentant d’ouvrir la fenêtre et de conduire le coude appuyé à l’extérieur, mais il est préférable pour préserver les articulations de garder les mains de chaque côté du volant. De même, l’air qui souffle sur le cou peut provoquer des torticolis.

Utiliser des accessoires

Les experts suggèrent de caler un coussin au niveau des lombaires ou d’utiliser une ceinture lombaire si l’on constate un soulagement. Il existe des vêtements, comme le T-shirt de la marque T Droit, qui permettent de corriger sa position naturellement.

Faire du sport

La natation dorsale, le yoga, le Pilates, le gainage sont les activités sportives recommandées pour travailler le renforcement musculaire et éviter le relâchement. Le tout accompagné d’une bonne hygiène de vie : alimentation saine, sommeil réparateur et quelques séances d’ostéopathie annuelles en prévention.

 

11 commentaires

  1. ANTHONY Daniel 20 janvier, 2018 at 11:53 Reply

    J’ai une 208 Style 82cv
    Super voiture
    Sauf les sièges
    Aucune tenue latéral, l’assise s’enfonce de trop
    Résultat : lombalgie
    Pas de solution chez Peugeot
    Du coup j’ai un peu modifié à mes frais les garnitures tout en gardant l’airbag fonctionnel

  2. Barrière Agnès 22 janvier, 2018 at 18:33 Reply

    Bonjour, j’ai lu avec intérêt votre article pour soulager son dos en voiture, j’ai des problèmes de dos depuis quelques années. Je suis une fidèle conductrice de votre marque depuis plus de 35 ans et actuellement je possède une 407 et grâce au réglage au niveau lombaire, côté conducteur et côté passager, mes trajets se passent relativement bien. Je prévoyais de la changer pour un SUV 3008, malheureusement sur les nouvelles versions, je ne retrouve plus le réglage lombaire, coté passager, tant apprécié.
    Le mal de dos étant un problème très courant, ne pensez-vous pas que le confort de l’assise devrait être primordial ?
    Merci de l’intérêt que vous porterez à mes remarques

  3. berthome 23 janvier, 2018 at 11:36 Reply

    Je n’ai pratiquement rien appris lors de la lecture du texte précédent, je m’attendais à d’autres recommandations.
    Une petite remarque au passage concernant les kinés, Il serait plus que souhaitable que ceux-ci fassent preuve d’une implication plus rigoureuse lors de leurs séances trop vite bâclées ( pratiquement jamais de massages, même quand c’est nécessaire pour ne pas dire indispensable) et la durée des séances souvent raccourcies…..li faut bien sûr assurer une très bonne rentabilité…). Tant pis pour le déficit de la Sécu, puisqu’elle est la bonne vache à lait…..
    Ces indications précitées ne sont que le résultat de plusieurs expériences malheureuses et je ne suis pas le seul à avoir cette analyse….

  4. xenophon 24 janvier, 2018 at 11:08 Reply

    Bonjour,

    Merci pour le rappel pour les bonnes habitudes à reprendre, on ne les connait pas toujours et puis on les oublie souvent

  5. Chavi 25 janvier, 2018 at 09:36 Reply

    Merci de vos conseils !
    Petite correction : le verbe s´assEoir prend un E entre le s et le o (avant de s’assoir) !
    Bien à vous.

  6. Faure 25 janvier, 2018 at 09:39 Reply

    c’est bien beau mais c’est de la theorie!!!
    positionner son siege convenablement est souvent tres difficile .cela depend meme comment on est habillé .le reglage ne sera pas le meme avec des vetemnts d’été ou d’hiver
    et cela depend du type de voiture.sur de longs trajets des exercices au volant peuvent aussi etre realisés
    et les etirements des ischios du a la position assise pendant de longues heures?
    reculer son siege pour descendre c’est bien ,arriver a le repositionner a l’identique en remontant si vous n’avez pas un dispositif electrique capable d’enregistrer toutes les infos c’est plus delicat.
    je ne suis qu’un ancien kiné a la retraite passionné de sport mecanique,ayant pratiqué beaucoup de sports. Pour les constructeurs auto il serait bon QUE LES CONSTRUCTEURS adaptent un systeme de fixation de siege universel. Realiser un siege moulé adapté au conducteur qui le souhaite…(comme pour les pilotes de course)…pourquoi pas le proposer en option?
    je dirais aussi un appui tete digne de ce nom cela eviterait des problemes cervicaux……c’est plus vendeur de proposer des gadgets?????.
    votre sujet est bon ,seulement il faut comme toujours faire la difference entre conducteur occasionnel et pro.c’est comme pour tout.
    SPORTIVEMENT a tous

  7. Ph Marlin 25 janvier, 2018 at 16:33 Reply

    Bonjour,
    Pas contre vos idées pour soulager les douleurs ou les prévenir, par contre possédant une 308 II je trouve l’assis du siège trop courte, ce qui a tendance à me créer des doleurs de basin et de jambe en à peine moins d’une heure.
    Voulant changer de véhicule, pour être assis plus haut et mieux, j’ai été surpris de retrouver le même problème dans le 3008, même dans la version GT que je regardais.
    Serait il possible un jour, d’avoir en option une autre version de siège mieux adaptée à la physionomie du conducteur?
    Ayant possédé un 806 il y a des années, je regrète encore son confort d’assise.
    Cordialement

  8. RIEN Christophe 2 février, 2018 at 14:02 Reply

    Bonjour
    J’ai pour vous toutes & tous une petite astuce qui évite le mal de dos lors de long trajet > 1H,
    Vous prenez une serviette de toilette, pliez-la en deux sur la longueur puis enroulez la pour en
    faire un « boudin », intercalez ce « cylindre (~10cm), entre le bas de votre dos et le dossier, cela vous
    cambre le bas du dos, au début il faut un peut « s’habituer » mais après quelques trajets vous
    verrez la différence… Bonne conduite!!!. Et c’est gratuit !!!.

Laisser un commentaire