Suite des rénovations 306 #MaPeugeotRénovée

409
0
Depuis fin septembre, les quatre 306 lauréates du concours  #MaPeugeotRénovée sont entre les mains des experts de l’Aventure Peugeot pour être restaurées de fond en comble. La date de la remise des clés approche à grand pas, alors faisons aujourd’hui un point sur l’avancement des travaux.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le défi pour remettre les voitures dans un état proche du neuf est immense ! Une fois les voitures récupérées lors des Grandes Heures Automobiles en septembre dernier puis rapatriées dans les ateliers dédiés aux rénovations, un audit a été réalisé sur chacune d’entre elle pour évaluer l’ampleur des tâches à réaliser, suivi d’un contrôle technique visant à identifier les points de sécurité à traiter en priorité.

Ces différentes vérifications ont mis en évidence des soucis plus ou moins graves à traiter : corrosion, pneus non conformes (indice de vitesse), trains roulants fatigués… Mais la plus grosse surprise est venue du cabriolet d’Alyson où il a été découvert une très importante déformation structurelle causée par un accident passé, nécessitant un passage au marbre ! Il va sans dire que cette opération lourde et chronophage n’était pas du tout prévue au programme initial ! De quoi relever encore plus le niveau du challenge des rénovations.

Différentes pièces ont été remplacées lors de la partie « mécanique » de la restauration des voitures, en fonction des différents états d’usures. La plus kilométrée, à savoir la 306 S16 de Pierol et ses 356 000 km, a par exemple vu une bonne partie de ses trains roulants remis à neuf (freins, transmission, suspensions…). Elle a aussi bénéficié d’un changement de l’embrayage et d’un nettoyage complet du moteur qui semble désormais être tout juste sorti d’usine !

Autre partie non négligeable des rénovations : les travaux de carrosserie. Toutes les voitures avaient des bosses ou des accrocs qu’il était important d’effacer pour redonner aux 306 leur look originel, avec en point d’orgue l’application d’une nouvelle peinture.

Celle qui en avait le plus besoin était indéniablement la 306 XS de Laurent, dont le bleu était devenu avec le temps granuleux suite à une précédente rénovation mal effectuée. Ponçage, apprêtage puis pose de la base et du vernis : le résultat change radicalement la perception que l’on a de la voiture et la rajeunit visuellement de 20 ans ! Les quatre 306 ont eu droit à une peinture intégrale, la Betterave de Pierol retrouvera ainsi son rouge éclatant de ses débuts, et les deux cabriolets d’Alyson et Jean-Yves se pareront d’un vert parfait et homogène.

Enfin, toute la sellerie a également été retravaillée. Les intérieurs ont été intégralement démontés (sièges, moquettes, plastiques, contre-portes…) afin de remettre à neuf chacune des pièces. Le gros du travail s’est concentré sur la remise en état des sièges : mousses, tissus, garnissages, tout a été soit remplacé soit remis en état via un gros nettoyage ou une réparation. Près de 40 heures par véhicule sont nécessaires afin de terminer tout le travail de sellerie dans l’habitacle ! Une tâche conséquente ! Certaines pièces ont nécessité de longues recherches avant de pouvoir être remplacées, le volant de la 306 XS de Laurent par exemple qui est devenu quasi-introuvable, mais à force d’obstination il a finalement été possible d’en obtenir un ! Le sellier a également été mis à contribution pour remplacer le ciel de toit du hard-top de la 306 cabriolet de Jean-Yves, ou les différents pommeaux de leviers de vitesse tous bien abîmés.

©The Automobilist

Bref, le travail déjà effectué est conséquent, mais il en reste encore un peu à faire avant de terminer les 4 rénovations avant la date fatidique de la remise des clés qui aura lieu début décembre au Musée de l’Aventure Peugeot. Le suspens pour les propriétaires touche à son but, et nul doute qu’ils seront tous sans exception extrêmement émus et surpris par le nouveau look de leurs voitures, prêtes pour une nouvelle vie !

 

Laisser un commentaire