Goodyear invente le pneu vegan

4725
11
Goodyear et l’Union des producteurs américains de Soja viennent de mettre au point un pneu conçu à base d’huile de soja qui pourrait bien devenir le pneu de demain.

On connaissait les sauces que l’on pouvait en tirer, et les substituts protéinés très appréciés. Mais Goodyear vient de découvrir une autre qualité du soja. En mélangeant l’huile extraite de cet oléagineux à la gomme de ses bandes de roulement, le manufacturier s’est aperçu que les performances de ses pneus en étaient améliorées. L’adhérence est meilleure sur route sèche, mouillée comme sur une chaussée hivernale.

Le  secret de cette étrange mixture : l’huile de soja dans la gomme facilite le mélange de cette dernière avec la silice, l’autre matière indispensable à la fabrication des pneus. Résultat : l’enveloppe reste plus souple, notamment aux basses températures ou elle a généralement la fâcheuse tendance à durcir, ce qui diminue fortement la tenue de route du véhicule.

Vertus écologiques

A ces vertus sécuritaires, le pneu au soja en ajoute une plus écologique puisque ce produit est totalement naturel. Il est renouvelable et son bilan carbone est neutre. Autant de qualités qui ont poussé le United Soybean Board, un groupement d’agriculteurs américains à soutenir financièrement ce projet. Si pour le moment ce pneu écologique n’est produit qu’à titre expérimental, il pourrait rapidement trouver des débouchés en série, et un succès mérité. A condition que ses tarifs ne soient pas trop supérieurs aux gammes standard.

 

11 commentaires

  1. Loïc Gasnier 23 novembre, 2017 at 09:52 Reply

    C’est très bien tout ça.
    Attention toutefois aux dégâts causés par la culture intensive du soja en particulier en Amérique du Sud: usage très important de pesticides, produits transgéniques, impacts sur la santé des populations locales…..
    Cordialement.

  2. Clément 23 novembre, 2017 at 10:01 Reply

    Non, utiliser les terres cultivables ou défricher en coupant des arbres pour fabriquer de l’huile pour des pneus et de l’argent pour les grands groupes financiers, c’est complètement débile et pas écolo du tout.

  3. A. Saint-Marc 23 novembre, 2017 at 10:12 Reply

    Effectivement, il nous reste à connaître le prix aux USA et qui malheureusement ne sera sans doute pas le même en France compte tenu des taxes que nous rajoutons en permanence (voir les véhicules électriques Tesla).

  4. MONCHALIN JPIERRE 23 novembre, 2017 at 11:47 Reply

    ENCORE UNE FOIS DE PLUS:LA NATURE EST FORMIDABLE ELLE NOUS PROCURE DANS L’ENSEMBLE CE QUE NOUS AVONS BESOIN!! VITE ET TRÈS VITE LA RENAISSANCE DES FORETS POUR ABSORBER LE GAZ CARBONIQUE AFIN QUE NOUS RESPIRIONS DE L’OXYGÈNE PROPRE A LA SURVIE DE L’HUMANITÉ…

  5. ALAMY 23 novembre, 2017 at 14:40 Reply

    Le problème c’est que pour planter du soja on massacre des forêts entières ( au Brésil) et on nuit gravement à la biodiversité , ce pneu ne peut donc pas être qualifié d’écologique !

  6. Bernard Le Somptier 24 novembre, 2017 at 14:04 Reply

    Wait and see.. Il faudra voir la tenue dans la durée, et l »économie de carburant réalisée à long terme. J’ai l’habitude de rouler avec des « Michelin energy », et le moment venu je ferai les comparaisons.

  7. AUDEBAUD ROBERT 25 novembre, 2017 at 21:31 Reply

    Puisque le soja est consommé par les animaux et les hommes, bientôt l’homme consommeras des pneus? le progrès n’a pas de limite.

Laisser un commentaire