Quand le parking devient intelligent

232
0
Se garer n’est jamais devenu aussi compliqué en ville. De plus en plus d'applications permettent de repérer les places de stationnement libres et de régler via son smartphone. Décryptage.

Qui n’a jamais pesté contre le manque de places de parking ? Selon le baromètre du centre-ville et du commerce réalisé en juin par l’institut CSA, 48% des Français estiment que le stationnement est le premier frein à circulation urbaine. Partant de ce constat, ALD automative, spécialiste de la location longue durée et gestionnaire de parcs automobiles (groupe Société Générale) a parié sur le numérique pour faciliter la recherche de parking.

De nombreuses applications voient le jour

Le 30 juin, le groupe a, ainsi, récompensé la jeune pousse autrichienne Parkbob dans le cadre de son Start-up challenge disputé par 63 participants issus de 20 pays.

Concrètement, l’application mobile Parkbob dirige les utilisateurs vers les stationnements libres et gratuits. Et les alerte sur les endroits à éviter : emplacements réservés aux résidents, aux livraisons etc…. Ce système sera expérimenté dans l’un des 41 pays où ALD Automotive est présent.

Anticiper les comportements des automobilistes

Preuve que le stationnement est un vrai sujet, la créativité en matière de parking intelligent est foisonnante. Certaines applications anticipent même le comportement des automobilistes afin de pointer les places libres.

Parking-garage

D’autres systèmes collaboratifs comme Polly  agrègent les témoignages de conducteurs qui signalent les rues les plus désertes. De fait, les parkings de bureaux et d’hôtels étant souvent vides, la start-up OnePark a négocié un contrat avec les groupes Accorhotels et Effia (aéroports) pour que les conducteurs réservent des espaces inoccupés.

Se garer et payer sur mobile

Enfin, de nombreuses villes mettent en place le paiement sur mobile. Finie la corvée du petit ticket sous le pare-brise, il suffit comme à Paris de se connecter à P Mobile, d’indiquer le code de l’arrondissement, et de préciser la durée et son profil (résident, touriste…). Le réglement est effectué en ligne. Se garer numériquement est devenu un jeu d’enfant.

Laisser un commentaire