Essai Peugeot 3008 GT : Garante de voyages exclusifs

2626
1
Coiffant une offre complète, la version GT du best-seller 3008 laisse présager des performances dynamiques plaisantes, dans un écrin qualitatif. Promesses tenues ?

UN STYLE AFFIRMÉ

Essai-Peugeot-3008-GT-180-45

3008 GT hérite de l’allure du modèle, tout en se dotant d’attributs spécifiques. À damiers horizontaux chromés, la calandre, avec le Lion en son centre, se veut plus expressive. Elle est appuyée des projecteurs full LED au dessin félin, rehaussés de feux diurnes servant aussi d’indicateurs de direction dynamiques.

Essai-Peugeot-3008-GT-180-26

De profil, les feux sont prolongés par un insert chromé qui ajoutent un côté athlétique à l’ensemble. Les jantes diamantées bi-ton Boston de 19 pouces semblent asseoir le châssis. Au-dessus de celles-ci et pour alléger la silhouette, nous retrouvons, à l’avant et à l’arrière, une ligne de caractère ceinturant la caisse et s’estompant sur les portières. D’autres détails sculptés participent au style et donnent à l’ensemble une posture élégante et dynamique.

Essai-Peugeot-3008-GT-180-25

Cette stature est renforcée par le traitement bicolore de notre modèle d’essai : le gris métallisé platinium est séparé du noir perla nera par une coupe franche oblique opérée sur le quart arrière du véhicule. Ce même noir habille le pavillon pour apporter une touche de modernité et de raffinement à l’ensemble. 3008 GT revendique un style dynamique mais n’oublie pas son typage SUV: l’habitabilité généreuse est suggérée par une poupe imposante, soulignée par des feux diurnes aux griffes félines. Le coffre, à ouverture mains libres, dispose d’une ouverture généreuse avec une capacité de chargement de 520 litres, allant jusqu’à 1670 litres grâce au système « Magic Flat ».

FLATTÉ PAR TANT DE DÉLICATESSES

Essai-Peugeot-3008-GT-180-32

À bord, les occupants remarqueront le soin apporté dans l’agencement général, mais aussi dans les détails. Le pilote fait corps avec sa machine grâce au Peugeot I-Cockpit de nouvelle génération, doté d’une dalle numérique de 12,3 pouces au thème futuriste. Le petit volant cuir à double méplat apporte une maniabilité équivalente à celle d’une voiture sportive. Quant au plastique moussé recouvrant le dessus de la planche de bord, il reçoit une surpiqûre cuivrée rappelant celles couvrant les sièges en cuir et Alcantara.

Essai-Peugeot-3008-GT-180-30

Apportant raffinement et modernité, les « touches piano » pilotant les menus de l’écran tactile sont finement disposées sous un habillage en chêne vieilli Grey Oak. Apportant une ambiance sérieuse et cosy, le ciel de toit noir laisse entrer la lumière et l’air grâce à son toit ouvrant panoramique : nous sommes presque cheveux au vent !

Essai-Peugeot-3008-GT-180-15

Du côté des petites attentions montrant la complétude du modèle, la fonctionnalité Mirror Screen est compatible pour les terminaux Android et Apple. Il devient possible d’envoyer des SMS par commande vocale, ou encore d’accéder au contenu musical de son smartphone en toute sécurité, et profiter ainsi de la sonorité Focal haute fidélité.

Essai-Peugeot-3008-GT-180-13

Aussi, pour s’immerger dans une ambiance de conduite particulière, on peut activer l’I-Cockpit Amplify avec, au choix, une atmosphère « Relax », ou « Boost ». Au programme : sièges massants ou encore diffuseur de fragrances comprenant le parfum Cosmic Cuir, auquel va notre préférence.

GÉNÉREUSE EN SENSATIONS

Essai-Peugeot-3008-GT-180-14

Avec son moteur 2 litres Blue HDi 180 chevaux, on profite d’un agrément de conduite coupleux à tous les régimes, avec des reprises franches et des à-coups complètement lissés grâce à la boite automatique EAT6. Toutefois, le conducteur peut décider de reprendre la main ponctuellement grâce aux palettes au volant, ou de passer en mode manuel grâce au joystick design commandant la boîte.

Essai-Peugeot-3008-GT-180-1

Sur la route, 3008 GT est fidèle à la tradition Peugeot : son châssis est agile, optimisé pour toutes les situations. Pour une conduite plus dynamique, on peut compter sur le Driver Sport Pack qui, une fois activé, change le comportement de la Lionne : la dureté de la colonne de direction, la réactivité de la boite de vitesses s’en trouvent modifiées. La voiture devient plus nerveuse et témoigne davantage de ses aptitudes dynamiques, avec toujours ce toucher de route rassurant et communiquant. Sur une partie sinueuse, le train avant est précis et l’arrière se place naturellement, avec un ESP se voulant rassurant sur les trajectoires osées.

Essai-Peugeot-3008-GT-180-45

Du côté de la sécurité, notre GT est dotée du pack optionnel Drive Assist comprenant Active Safety Brake, et un régulateur de vitesse adaptatif pouvant gérer une conduite saccadée avec arrêt du véhicule. La conduite devient plus sûre, plus sereine dans une circulation dense où les freinages tardifs peuvent être source de stress. En ville, nous nous faufilons sans problème dans les petites ruelles. Pour les manoeuvres délicates, nous faisons confiance aux aides au stationnement VisioPark 2 affichant une vue du dessus. Disponible à partir de 41.650 euros avec une liste d’équipements de série appréciable, nous recommandons aussi l’ajout de l’Advanced Grip Control comprenant une aide au maintien à la descente et des modes de traction avancés.

Essai-Peugeot-3008-GT-180-38

Statutaire et généreux, le nouveau 3008 GT montre que l’on peut être un SUV et revendiquer un typage dynamique : il est une synthèse plaisante pour tous types d’usages. Par ses lignes racées et son traitement raffiné, il ne manque pas de tempérament et regorge de surprises. Avec une approche qualitative prolixe en aides à la conduite et accessoires de confort, notre voyage est devenu une somme de moments privilégiés avec une Sochalienne attachante, donnant le meilleur d’elle-même pour le plus grand plaisir de ses occupants.

CONSOMMATIONS RELEVÉES

Essai-Peugeot-3008-GT-180-37

Sur notre voyage, nous avons relevé une moyenne de 6.0 litres aux 100 kilomètres, avec un moteur rejetant 124g de CO2/km :

  • 5.6l/100km en conduite mixte ;
  • 5.4l/100km en conduite extra-urbaine;
  • 5.8l/100km en conduite urbaine ;
  • 7.0l/100km en conduite dynamique.

 

Tobias André

1 commentaire

  1. Chagnoux 28 janvier, 2018 at 06:02 Reply

    Je suis ravi de la mienne à tous les niveaux, excellente voiture !
    Que de progrès faits par Peugeot sur ce véhicule, que ce soit au niveau style et de la qualité de fabrication, bravo aux personnes qui ont travaillé dessus !
    Par contre, je ne sais pas comment vous faites pour arriver à consommer aussi peu car même en conduite super cool, je ne suis pas à moins de 7.0/100 et je ne vous parle pas en conduite dynamique !

Laisser un commentaire