Comment rouler cet été en toute sérénité ?

5630
0
Le compte à rebours a commencé : les vacances d’été, c’est pour bientôt. L’occasion pour des millions de voitures de rouler beaucoup plus que les quelques centaines de kilomètres parcourus chaque semaine sur des trajets bien familiers. Voici pourquoi il est important de disposer d’une voiture au meilleur de sa forme pour affronter la chaleur, un coffre plein et…un trafic soutenu.

A J-30 des grands départs, il est temps de faire le tour du propriétaire pour identifier une éventuelle difficulté, y remédier peut-être et surtout s’en apercevoir à temps et non sur la bande d’arrêt d’urgence de l’autoroute le jour J.

Tout d’abord, si votre voiture stationne toujours au même endroit, il est intéressant d’observer le sol : Y a-t-il des traces ? De l’huile (noire), du liquide de refroidissement, liquide clair aux reflets verts ou bleus ? Si oui, votre voiture souffre d’une petite fuite. Rien de dramatique, mais il s’agit d’une petite chose à surveiller. En soulevant le capot moteur, essayez de voir d’où provient la fuite. Il peut s’agir d’un petit collier à resserrer ou de quelque chose de simple.

Pendant que le capot est ouvert, faites le tour de ce compartiment moteur. Vérifiez les niveaux des bocaux de direction assistée, de frein, de liquide lave-glace. Faire de même avec le niveau d’huile au moyen de la jauge située le long du moteur. Le niveau doit se trouver entre les deux repères mini et maxi. Attention, veillez à ce que votre voiture soit sur un sol plat avant de regarder les niveaux de tous les fluides. Si nécessaire, et si vous disposez des différents liquides à portée de main, n’hésitez pas à compléter les niveaux jusqu’à leurs repères respectifs.

En vous aidant du manuel de bord, regardez dans la, ou les boîtes à fusibles, sous le capot, dans l’habitacle ou éventuellement dans le coffre, si vous disposez de fusibles de rechange. Ils sont habituellement fixés sur la face intérieure du couvercle.

Article-phare-Peugeot

A l’extérieur de votre voiture, regardez l’état de vos pneumatiques. Leurs flancs doivent être dépourvus d’entailles ou de hernies. Vérifiez enfin, l’état de l’éclairage : feux de position, phares, clignotants, feux arrière.  Et profitez-en pour vous assurer de disposer d’une boîte d’ampoules correspondant. Là aussi, référez-vous à votre manuel de bord. Si vous n’en avez pas, il est possible d’en trouver sur internet.

Enfin, n’oubliez pas les balais d’essuie-glace. Ils doivent être souples et non craquelés. A l’occasion de la première pluie, regardez de près comment se comportent vos essuie-glaces. La surface du pare-brise est elle-bien essuyée ? Les essuie-glaces rebondissent-ils sur le pare-brise ? Si oui, n’hésitez pas à les faire changer.

Après avoir réalisé l’ensemble de ces contrôles, vous aurez une bonne idée de l’état de votre voiture et remédié à certains petits soucis. Si ces deniers sont plus importants ou persistants, rendez-vous chez votre garagiste préféré.

Laisser un commentaire