Tour Auto : retour sur la grande aventure Peugeot  

91
3
Du 24 au 30 avril derniers, trois Peugeot ont traversé la France de Paris à Biarritz. "Trois Peugeot" et non "trois anciennes Peugeot" car, sur la route du rallye, leur cote de popularité n'a pas pris une ride. Avant qu'elles ne repartent au sein de l'Aventure Peugeot-Citroën-DS pour un temps, l'heure du bilan est venue pour cette incroyable 26ème édition du rallye.

Les Peugeot 504 Berline #55 (Etienne Bruet/Laurent Picard) et 204 Coupé #56 (Gaëtan Demoulin/Mathieu Sentis) issues du musée ont souffert mais elles sont arrivées au bout, comme la 504 Berline #54 « privée » de François de Gaillard. Tels des destins croisés, nos équipages sont passés par toutes les émotions. Etienne Bruet et Laurent Picard ont ainsi cru ne jamais voir l’arrivée, la faute à un problème mécanique survenu dès la première étape. Après avoir terminé à une excellente 2ème place lors de la première Spéciale, leur 504 Bandama est tombée en panne près du Mans, les privant de circuit Bugatti, là où Gaëtan Demoulin et Mathieu Sentis ont hissé la 204 Coupé à la 4ème place. Un résultat prometteur pour une première participation au Tour Auto en régularité.

TOUR AUTO 2017

Fort heureusement et, grâce à l’équipe d’assistance Peugeot qui a travaillé une nuit entière, la 504 #55 est arrivée à bon port le lendemain aux aurores. Expression de rigueur car c’est la ville fortifiée de Saint-Malo qui a été choisie comme ville-étape de cette première journée. La Bretagne et les autres régions traversées n’ont pas fait de cadeau à l’équipe Peugeot en termes de météo. C’est un Tour Auto dur, froid, que nos équipages ont affronté. D’un paysage à un autre, la côte d’Emeraude a offert un puissant décor naturel aux trois Peugeot. Cette seconde étape du rallye vers Nantes a de nouveau vu performer Gaëtan et Matthieu avec la 2ème place dans l’ES4 baptisée « Les Roches du Diable ».

TOUR AUTO 2017

Les journées ont été longues, très longues sur ce Tour Auto 2017 qui a paradoxalement défilé à une vitesse folle. La 3ème étape qui a relié Nantes à Limoges en a été le parfait exemple. Les « trois lionnes » sont arrivées tard dans la nuit à Limoges. Le lendemain aux aurores, elles sont reparties vers Toulouse dans une atmosphère hors du temps créée par le givre et la brume. A l’arrivée dans la « ville rose » sous le soleil, le coupé 204 pointait à une formidable seconde place au général acquise en partie sur le circuit d’Albi qui a vu Gaëtan et Mathieu faire mieux qu’au Bugatti en décrochant la 2ème place. La 504 Berline du duo Bruet/Picard, surveillée de près par les mécaniciens de l’Aventure-Peugeot-Citroën-DS, a montré de nouveau quelques faiblesses mais la « Voiture de l’Année 1968 » n’est-elle pas surnommée « l’indestructible » ?

TOUR AUTO 2017

Pour la dernière journée, les organisateurs avaient vu grand, très grand, en proposant aux concurrents un passage par les Pyrénées et pas moins de 4 épreuves dont 1 sur circuit et 2 disputées de nuit sur les hauteurs de Biarritz. Au total, l’étape Toulouse/Biarritz s’est déroulée sur 14 heures non-stop ! Cette étape a résumé à elle seule l’ambiance et l’état d’esprit de ce Tour Auto 2017, un défi humain et mécanique chargé de rencontres avec les passionnés d’automobiles. Ces derniers sont venus en masse encourager les Peugeot partout où elles ont évolué, que ce soit en montagne ou sur circuit. Nos équipages en ont pris plein les yeux et ont fait le plein de plaisir profitant de chaque instant. Etienne Bruet et Laurent Picard se sont illustrés de fort belle manière avec la 4ème place sur le circuit vallonné et sinueux de Pau-Arnos tandis que leurs compères, Gaëtan et Mathieu, avaient toujours comme objectif le podium.

TOUR AUTO 2017

A peine arrivé à la Cité de l’Océan de Biarritz qu’il fallait repartir pour le grand final de nuit pendant lequel les phares jaunes des Peugeot ont fendu l’obscurité comme au bon vieux temps. Au final, l’équipage de la 204 Coupé termine à la 4ème place du Tour en Régularité et les trois lionnes sont à l’arrivée. Etienne et Laurent n’ont rien lâché pour remonter du fond du classement après leurs déboires du premier jour. Ils se hissent finalement à la 68ème place du Tour Auto.

TOUR AUTO 2017

Quant à François de Gaillard, il a accompagné durant toute l’épreuve les deux duos officiels en leur distillant de nombreux conseils. A la façon de Romain Dumas sur le Dakar, qui a engagé en 2016 un 2008 DKR et en 2017 un 3008 DKR à titre privé, François a été d’un support considérable pour l’équipe Peugeot. Cet expert de la Régularité a observé de très près les performances des pilotes des 504 #55 et 204 Coupé #56. A bord de sa 504 Berline, accompagné de sa femme, il a voyagé à vive allure, reliant toutes les villes sans aucun souci pour terminer 24ème du Tour.

TOUR AUTO 2017

Un pan d’histoire se tourne pour Peugeot qui a honoré ses victoires du passé sur le Rallye Côte d’Ivoire Bandama (RCIB) à travers les livrées des 504 de ce Tour Auto. Triste coïncidence, Timo Mäkinen, vainqueur de l’édition 1976 du Bandama sur une 504 V6, nous a quittés il y a quelques jours. Il a marqué par son talent l’histoire du lion en compétition et restera à jamais dans nos cœurs.

3 commentaires

  1. Nom * 15 mai, 2017 at 13:38 Reply

    Ancien (modeste) pilote de rallyes régionaux (fin des années 60 et début années 70)… avec une 204 Sport, je suis toujours resté fidèle au Lion de Sochaux !

    J’ai aujourd’hui 74 ans, toujours passionné par le sport auto. J’ai terminé ma « carrière » avec une licence de directeur de course titulaire B.

    Un souhait de ma part : Puis-je recevoir de votre part une plaque de rallye du dernier Tour Auto 2017 ?

    D’avance, un très sincère « Merci ».
    Jean Claude MATHIEU
    3 Chemin de Mazères – 44500 LA BAULE-ESCOUBLAC

    • Peugeot News 16 mai, 2017 at 14:28 Reply

      Bonjour Jean-Claude et merci pour votre fidélité à la marque ! Nous sommes fiers de vous compter dans notre communauté de passionnés mais ne pouvons malheureusement pas donner suite à votre demande.
      Bien à vous,
      L’équipe Peugeot News

Laisser un commentaire