Essai 308 GT SW : L’esprit GT en grand

Qualités de présentation, de finitions et de dynamisme : 308 dans sa déclinaison GT cumule les superlatifs, allant jusqu’à proposer une carrosserie SW, à découvrir sur Peugeot News.

Reposant sur la silhouette de la compacte sochalienne, elle en reprend les principales caractéristiques, faisant de la Peugeot 308 GT SW un modèle à part entière au sein de la famille.

Essai-Peugeot-308-GT-SW-Blue-HDi-180-EAT6-Bleu-Magnetic (16)

A l’avant, on retrouve les mêmes codes que sur la berline: des feux full LED dessinant un regard félin et technologique, reconnaissable des autres conducteurs grâce à son éclairage diurne. Identitaire, la calandre sculptée de barrettes chromées accueillant le Lion porte le savoir-faire made in Sochaux. L’esprit GT distingue 308 de ses consœurs grâce à un bouclier inférieur où les ouïes d’aération remplacent les anti-brouillards, avec, plus haut, des indicateurs de direction dynamiques.

ALLURE SOIGNÉE, HABITABILITÉ RENFORCÉE

Essai-Peugeot-308-GT-SW-Blue-HDi-180-EAT6-Bleu-Magnetic (30)

Charismatique et distinctive, la teinte bleue magnetic de notre modèle d’essai sublime la ligne de caractère connectant les portes avant aux feux arrière. Ceux-ci enserrent une poupe massive où prend place un hayon donnant accès à un large seuil de 1m06 sans rebords. Le coffre plat d’1m07 de profondeur offre un volume de 610dm3 jusqu’à la banquette arrière, rabattable facilement grâce aux boutons Magic Flat. Les passagers arrière ne sont pas oubliés et bénéficient de plus d’espace aux jambes, grâce à un empattement allongé de 11 centimètres par rapport à la berline.

Essai-Peugeot-308-GT-SW-Blue-HDi-180-EAT6-Bleu-Magnetic (33)

Les barres de toit ne peuvent tromper sur l’apanage de notre 308 : GT par son look, break par ses attributs, que peut-elle raconter sur des trajets aussi bien quotidiens que ceux décidés pour aller faire un break ?

A BORD. PEUGEOT I-COCKPIT : UNE EXPÉRIENCE DE CONDUITE EXACERBÉE

Essai-Peugeot-308-GT-SW-Blue-HDi-180-EAT6-Bleu-Magnetic (13)

L’habitacle respire l’esprit GT, avec des couleurs à dominante rouge et noire constituant l’héritage de la culture automobile sportive. La sellerie, la planche de bord moussée, le ciel de toit noir ou encore les panneaux de portières sont autant de clins d’oeil à ce patrimoine. Pour le niveau haut de gamme, de l’aluminium habille les pédaliers ainsi que le repose pied, et les seuils de porte. Le Peugeot i-cockpit bénéficie de la même atmosphère grâce au petit volant gainé de cuir et ses surpiqûres rouges, appelant à une conduite dynamique et plaisante. La console centrale accueille un écran tactile servant d’interface entre le pilote et sa machine, regroupant les aides à la conduite, le GPS, la climatisation, ou encore le téléphone Bluetooth.

Essai-Peugeot-308-GT-SW-Blue-HDi-180-EAT6-Bleu-Magnetic (43)

Volant en main, on remarquera la facilité d’adaptation au gabarit de la voiture : les petites rues et les parkings souterrains ne font plus peur. On peut compter sur Park Assist pour les manoeuvres en créneau ou en bataille. Maniable dans toutes les situations, les 4,58m de long ne brident pas la sportivité GT. Quant au moteur Blue HDi de 2 litres développant 180 chevaux qui équipe notre modèle, il est couplé à une boite automatique EAT6 apportant souplesse d’utilisation, quelque soit le type de conduite adopté. Grâce aux palettes au volant, on peut ajuster (en manuel ou automatique) notre rapport de boîte sur les tracés les plus dynamiques, sans retirer les mains du volant, ni quitter la route des yeux.

Essai-Peugeot-308-GT-SW-Blue-HDi-180-EAT6-Bleu-Magnetic (5)

On découvre une SW amusante, avec du répondant grâce à ses 400Nm de couple disponibles dès 2000 tr/min, au service d’une conduite efficace dans toutes les situations. Sur les routes au tracé plus exigeant, on se rendra compte de la précision du train avant avec une bonne remontée d’informations, combinée à une adhérence de haut niveau grâce aux pneus Michelin Pilot Super Sport 3. Quant au train arrière, il suit sans jamais prendre à défaut, la longueur de caisse n’impactant pas sur le dynamisme, mais réagit de la même manière que sa soeur non rallongée. Le freinage est à la hauteur de la tenue de route, avec un système ESP entièrement déconnectable ou encore des disques de frein endurants.

CONCILIER LES OPPOSÉS : GRAND COFFRE DE BREAK, CHARISME DE COUPÉ SPORTIF

Essai-Peugeot-308-GT-SW-Blue-HDi-180-EAT6-Bleu-Magnetic (27)

Ajoutant deux lettres à son nom et 33,2 centimètres à sa longueur, 308 GT SW montre que les prétentions de break peuvent aller de pair avec un typage dynamique. Sans sacrifier le style racé de 308 GT, la version allongée gagne en polyvalence d’usages. Avec sa ligne affûtée traduisant l’agilité et l’efficience de la voiture, 308 GT SW répond aux attentes de ceux cherchant la distinction : disponible à partir de 32 300 euros, on conseillera l’ajout du Driver Assistance Pack, la surveillance des angles morts ou les aides au parking comme le Park Assist et la caméra de recul, ainsi que le pack Hi-Fi Denon, contribuant à une expérience de conduite aussi plaisante pour son pilote que pour ses occupants.

Essai-Peugeot-308-GT-SW-Blue-HDi-180-EAT6-Bleu-Magnetic (29)

Sur nos 2000 kilomètres d’essai rythmés par les côtes Normandes, l’agglomération parisienne ou les hauteurs de Bourgogne, nous avons relevé une consommation moyenne de 6 litres aux 100 kilomètres, ce qui nous semble être très honorable pour un moteur de 2.0 BlueHDi rejetant 107g CO2/km, couplé à une boite automatique :

  • 5,4/100 sur autoroute ;
  • 5,1/100 sur route nationale ;
  • 7,3/100 sur tracé urbain ;
  • 6,9/100 en conduite dynamique.

 

Tobias André

1 commentaire

Laisser un commentaire