15 mar

Réalité virtuelle : Des informations sur les pare-brise ?

La réalité virtuelle a fait son entrée chez Peugeot avec l’équipement de 1700 points de vente en casques Samsung Gear VR. Pascal Malotti, directeur conseil de l’agence Valtech, fait le point sur le développement de cette technologie dans l’automobile.…

Valtech-peugeot

Peugeot News : Va-t-on voir les casques de réalité virtuelle se généraliser dans les concessions automobiles ?

Pascal Malotti : Dès 2012 chez Valtech nous avons travaillé sur des concessions sans véhicule, des showrooms dans lesquelles les clients pouvaient découvrir les modèles sur des tablettes et des écrans géants. Ouvrir un point de vente représente un investissement important et les jeunes urbains digital natives se déplacent rarement en concession. Aujourd’hui, avec les évolutions technologiques, on peut envisager des showrooms virtuels équipés de casques pour aller plus loin dans l’immersion, avec la restitution des sensations du véhicule. On commence à parler de technologies haptiques, qui reproduisent le sens du toucher grâce à des capteurs sur le corps. Au-delà de l’expérience client, ce peut être un véritable outil de conseil et d’aide à la vente.

Peugeot News : Quels sont les grands champs d’application de la Réalité Virtuelle ?

La distribution  est l’un des quatre grands usages professionnels identifiés avec l’immobilier (les promoteurs et architectes qui font visiter des bâtiments en construction), la formation à distance et la santé. L’automobile devrait être un domaine d’investissement assez rapide, y compris dans la formation : les conseillers de vente peuvent se familiariser avec les nouveaux modèles grâce à la VR (Réalité Virtuelle). Il y a aussi l’axe de la gamification, des expériences surprenantes inspirées de l’univers du jeu vidéo. Cependant les entreprises doivent éviter de tomber dans le travers des opérations chères et peu pérennes. Lorsque l’on veut déployer dans un réseau de concessions, il faut mener une réflexion sur les usages, le mode d’appropriation par les cibles, la logistique, la communication…

Casque réalité Virtuelle Samsung

Peugeot News : Y a-t-il des obstacles au développement de cette technologie ?

Il est notable que Tim Cook, le CEO d’Apple, parle beaucoup plus de réalité augmentée que de réalité virtuelle. La marque n’a pas lancé de casque, même si la rumeur parle d’un projet avec Zeiss pour l’année prochaine. Aux Etats-Unis, le distributeur Best Buy ferme ses pop up stores dédiés au casque Oculus Rift de Facebook, faute de clients. Il reste encore beaucoup de freins à lever, sur le prix, sur les sensations d’enfermement avec le casque, mais d’ici quatre ou cinq ans on devrait avoir des expériences de VR sans casque. C’est tout un écosystème qu’il faut mettre en place, comme dans le mobile qui a mis dix ans à trouver son modèle économique entre les fabricants de matériel, les systèmes d’exploitation et les applications.

Peugeot News : Qu’en est-il de la réalité augmentée dans l’automobile ?

Pokémon Go et les Snapchat Spectacles ont popularisé de cette technologie. A terme on va certainement assister à la fusion de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée, et dans un futur assez proche on devrait voir des informations qui s’affichent sur les pare-brises des véhicules, sur la sécurité, la circulation, en attendant l’automobile autonome.



Newsletter

Pour recevoir le meilleur des actualités Peugeot !


Afficher les 0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Log In or Sign Up