13 jan

Laurent Meillaud : « 2017 sera une année clé dans l’automobile pour les services et les nouvelles mobilités »

Le secteur de l’automobile continue sa révolution. Mobilité et autonomie ont largement été mis à l’honneur en 2016 et 2017 s’annonce riche en évolutions. Tant dans les usages que dans les nouvelles technologies.  Laurent Meillaud, journaliste et consultant spécialiste des nouvelles technologies et des mobilités, nous livre son bilan 2016 et trace les grandes lignes de l’année 2017.…

Laurent Meillaud

Peugeot News : Quelles ont été les faits majeurs de l’année 2016 ?

Laurent Meillaud : La tendance la plus marquante réside dans le mouvement opéré par de nombreux constructeurs qui se tournent vers la notion de mobilité. Ils élargissent le champ d’action en sortant de leur rôle traditionnel. Ce mouvement est clair et de nombreux constructeurs s’y sont engagés, tels Volkswagen, Daimler et le groupe PSA. 2016 a donc été celle de la confirmation et de la mise en œuvre de cette démarche. Celle-ci fait écho aux désirs de certaines villes de restreindre l’usage de l’automobile individuelle. Les initiatives des constructeurs dans le domaine du co-voiturage et de l’autopartage constituent le moyen de sauvegarder la mobilité.

P.N. : Avec quelles technologies ?

L.M. : La convergence des technologies est désormais la clé de l’évolution. Le smartphone peut abriter une clé virtuelle pour donner l’accès à un véhicule. Convergence également entre le véhicule électrique et l’auto-partage avec de multiples déploiements dans de nombreuses villes. Ce mouvement est très fort et je l’estime porteur d’espoirs.

P.N. : Avez-vous d’autres exemples ?

L.M. : Nous avons vu en 2016, pas mal d’avancées dans le domaine de la voiture autonome. Le groupe PSA a réalisé un Road Trip en France et en Espagne à la fin de l’année 2015. Plus récemment, l’équipementier Valeo a réalisé un Tour de France et un Tour d’Europe avec une voiture autonome. L’année 2016 a donc vu les constructeurs, et les grands fournisseurs de technologies que sont les équipementiers, accumuler les kilomètres pour engranger de l’expérience dans la circulation réelle. Même s’il s’agit d’expérimentations, la voiture autonome est déjà dans la rue ! De plus, des expérimentations de taxis autonomes sont menées à Singapour et Uber réalise un test semblable à San Francisco.

La force de la voiture connectée, c’est de créer un lien entre l’automobiliste d’une part et, d’autre part, les constructeurs ou les opérateurs de services. De plus, pour les flottes de véhicules d’entreprises, le groupe PSA et Renault ont passé des accords avec des opérateurs de télématique, tel Masternaut.

Dans le domaine de la voiture connectée, je constate que les constructeurs ont la volonté d’atteindre directement les clients. De façon plus générale, les constructeurs sont offensifs et je pense que l’Histoire n’est pas définitivement écrite en faveur des acteurs de la Silicon Valley.

P.N. : Y-a-t-il eu d’autres innovations ?

L.M. : Le pneumatique sphérique présenté par Goodyear montre que repousser les limites et créer des ruptures peut être intéressant. Penser différemment est nécessaire dans l’optique du véhicule autonome, notamment en ce qui concerne les futurs habitacles. Pour aider à penser autrement, les constructeurs ont également mis en place des dispositifs dits d’ «Open Innovation », ouverts aux universités ou aux instituts de recherche.

P.N. : Et pour 2017 ?

L.M. : Pour 2017, j’attends une intensification des actions et des offres dans le domaine de l’auto-partage et de tous les dispositifs centrés sur l’usage de l’automobile plus que sur la possession de l’objet. Ainsi, le groupe PSA a fédéré toutes ses actions dans le domaine des services et des nouvelles mobilités sous la marque Free2Move. Avec TravelCar, Citroën lance une voiture à 0 euros à condition que son propriétaire s’engage à la partager. Pour sa part,, Nissan lance une offre de colocation numérique avec sa nouvelle Micra. Nous voyons là beaucoup d’expérimentations sur ce marché en devenir.

Par ailleurs, je vois plusieurs grands rendez-vous en 2017 : l’expérimentation de conduite autonome Drive Me de Volvo avec une centaine de voitures aux mains de clients. 2017 marquera également l’heure de vérité pour Tesla qui a acquis de nombreuses commandes pour sa future voiture électrique de moyenne gamme. Troisième point à surveiller : le marché des véhicules électrique avec l’offre de nouvelles voitures offrant des autonomies accrues. L’année sera donc riche !



Newsletter

Pour recevoir le meilleur des actualités Peugeot !


Afficher les 2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Gamonnet Reply

    J’aimerais savoir si Peugeot a des modèles de voitures hybrides.
    D’autre part que proposez-vous en face du Düster de Renauld-Dacia?
    J’aime bien les voitures un peu hautes sur pattes sans que ce soit un énorme 4 x 4.
    Merci.
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Log In or Sign Up