15 nov

Comment négocier un contrat de location longue durée ?

La location longue durée est la solution préférée des entreprises pour gérer leur flotte automobile. Elle a bien des avantages : pour le prix d’un loyer mensuel, le loueur met une flotte de véhicules à disposition et s’occupe même des frais de réparation et d’entretien. A condition de bien choisir les services en sus. Décryptage.…

PEUGEOT EXPERT

Un contrat de location longue durée (LLD) est simple : un loueur met des véhicules à disposition moyennant un loyer. En plus de cette prestation de base s’ajoutent différents services, comme le remplacement de pneus, les frais de réparation, d’entretien… « Ce sont sur ces services que les loueurs développent leur marge et il peut être intéressant d’en demander le moins possible », conseille Yves Potiron, gestionnaire de flotte automobile au sein de la société MoPlus. Si vous avez la capacité de gérer votre flotte en interne avec une personne dédiée, vous pourrez faire face aux  réparations imprévues ou changement de pneus. Dans ce cas, faites l’impasse sur la plupart des services proposés par le loueur.

Une réflexion sur son organisation

Par exemple, le service « loyer pneus » pour lequel le loueur prend en charge le changement d’un certain nombre de pneus, pourra concerner des véhicules particulièrement nomades et qui s’useront plus vite. « En revanche, pour une flotte qui rayonne autour du siège social, c’est inutile et cela permettra d’économiser, en moyenne, 100 euros par an et par véhicule », souligne l’expert. De même, on peut faire l’impasse sur l’option « remplacement du véhicule » si l’entreprise est suffisamment structurée pour remplacer le véhicule d’un collaborateur au pied levé.

Mais, recourir à ces services, c’est aussi le prix de la tranquillité. « Quand on renonce à un service, il faut être certain de son organisation », poursuit Yves Potiron. Cet expert conseille, dans tous les cas, d’opter pour le service de base, la maintenance, qui permet une prise en charge de la vidange et des réparations liées à l’usure. D’autant que « le loueur peut augmenter le loyer pour récupérer sa marge si aucun service n’est choisi ».

En revanche, deux services sont superflus : la gestion du carburant, « parfois aussi coûteuse que l’achat d’une carte carburant », et les assurances….car un loueur n’est pas un assureur.

Dernier conseil : mettre en concurrence plusieurs loueurs. Yves Potiron estime que cela peut générer une économie de 30 euros par mois et par véhicule.

Découvrez les solutions de financement et de location proposées par Peugeot Professionnels.



Newsletter

Pour recevoir le meilleur des actualités Peugeot !


Afficher les 0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Log In or Sign Up