Alliance franco-suédoise à la conquête du monde !

278
0
Peugeot Sport a développé une nouvelle 208 WRX pour la saison 2015
Prenez un constructeur champion du monde dans de nombreuses disciplines du sport automobile, une équipe référence en rallycross et deux jeunes pilotes pleins d’ambition… Voici le Team Peugeot-Hansen et ses Peugeot 208 WRX

Lorsque la Fédération Internationale de l’Automobile a créé le Championnat du Monde de Rallycross (World RX), Peugeot Sport figurait évidemment parmi les premiers participants. Plus d’une dizaine de Peugeot 208 ont été vues sur les circuits en 2014 avec, en tête d’affiche, le Suédois Timmy Hansen et le Russe Timur Timerzianov.

Pour cette saison 2015, Peugeot Sport et le Team Peugeot-Hansen se lancent un nouveau défi. Avec une toute nouvelle Peugeot 208 WRX, l’équipe s’articule autour du Suédois Timmy Hansen, quatrième du précédent championnat, et du Français Davy Jeanney.

A deux semaines du début de la saison, l’équipe était réunie au siège d’Automobiles Peugeot, 75 avenue de la Grande Armée, à Paris.

Une association d’excellences

peugeot-208-wrx-team-hansen

Davy Jeanney et Timmy Hansen feront équipe pour le Team Peugeot-Hansen

Après des titres mondiaux en rallye et en voitures de sport, après des succès prestigieux au Mans, au Dakar ou à Pikes Peak, Peugeot Sport vise de nouveaux titres en rallycross.

Et pour s’occuper des Peugeot 208 WRX développées dans l’usine de Vélizy, l’équipe menée par Bruno Famin s’est associée au légendaire Kenneth Hansen. Avec 249 courses, 73 victoires et surtout un record de quatorze titres de Champion d’Europe, le Suédois est une référence du rallycross. Désormais à la tête de sa propre équipe, il gère l’exploitation des voitures confiées à son fils aîné Timmy et à Davy Jeanney.

Destination Monde pour Davy Jeanney !

Davy Jeanney entre dans sa huitième saison de rallycross

Davy Jeanney entre dans sa huitième saison de rallycross

Il y a dix ans, Davy Jeanney faisait ses débuts en compétition sur des circuits en terre. Champion de la Région Centre d’autopoursuite, il progressait en Championnat de France de Rallycross. Au volant d’une Peugeot 206, il terminait troisième de la catégorie D2 en 2008, puis troisième en D1A la saison suivante. En 2010, pour sa première année au plus haut niveau national, il s’emparait du titre !

Toujours sur une pente ascendante, il prenait la quatrième place du Championnat d’Europe 2012, puis terminait vice-champion en 2013.

« A cette époque, j’étais déjà en contact avec Peugeot Sport, se rappelle Davy. Je voulais vraiment travailler avec cette équipe et avec Kenneth Hansen. Comme les places étaient très limitées, j’ai dû rouler avec un autre team. Malheureusement, mon matériel ne me donnait pas l’opportunité de me mettre en avant. »

Présent sur six des douze manches du calendrier, il terminait dans les points à quatre reprises et terminait premier Français.

Nouvelle voiture, nouvelle combinaison et nouveaux objectifs !

Nouvelle voiture, nouvelle combinaison et nouveaux objectifs !

« Pour 2015, intégrer le Team Peugeot-Hansen était mon principal objectif. Quand l’opportunité s’est présentée, je n’ai pas laissé passer l’occasion. Je connais les qualités de Kenneth Hansen dans la gestion des courses et le savoir-faire technique de Peugeot Sport. Je pense que le châssis sera le point fort de notre Peugeot 208 WRX. Oreca a également beaucoup travaillé sur le moteur pour nous donner un maximum de couple et de puissance. »

« La priorité est de faire gagner Peugeot au classement des teams. Ensuite, il faudrait qu’un pilote puisse aller conquérir le titre, soit Timmy, soit moi. En tout cas, il faudra jouer la gagne tout le temps ! »

Qu’est-ce que le rallycross ?

Pour présenter sa discipline, Davy Jeanney explique : « Ce sont des courses sprint en peloton sur un terrain mixte asphalte et terre… » Imparable. Sauf quand l’on a déjà assisté à une course… Une réaction qui fait sourire le pilote. « C’est aussi un sport de contact. Il faut rappeler qu’il est interdit de se toucher en peloton, mais on ne peut pas toujours faire autrement ! Les pénalités tombent si un choc aide à doubler. Les chocs latéraux sont parfois tolérés. »

Spectacle assuré sur chaque manche !

Spectacle assuré lors de chaque manche !

Techniquement, la Peugeot 208 WRX est un modèle totalement spécifique. Avec quatre roues motrices, une boîte de vitesses séquentielle, un moteur 4 cylindres en ligne 2,0 litres placé à l’arrière capable de délivrer 550 chevaux et un couple exceptionnel de plus de 850 Nm, la Peugeot passe de 0 à 100 km/h en deux secondes. Sur quatre roues, seuls les dragsters font mieux !

Le championnat se déroule dans treize pays. Les manches qualificatives, en peloton, permettent de marquer les premiers points. Les douze premiers sont qualifiés en demi-finale. Six voitures participent à chaque manche, sur six tours. Les trois premiers se qualifient en finale. Six voitures prennent le départ de la dernière course. Le score parfait est de trente points. Rendez-vous du 4 au 6 septembre à Lohéac pour la manche française et sur L’Equipe 21 qui diffusera chaque finale en direct !

Alexandre
www.AUTOcult.fr

Laisser un commentaire